Le secret des entreprises les plus performantes : Le franc-parler !

Parlons Franchement! Un article publié récemment dans la Harvard Business Review confirme la valeur du franc-parler en entreprise. Il y est fait référence à une étude qui démontre en quoi la franchise est un levier indéniable de performance.

Cette étude a été réalisée auprès de 50 grands groupes durant la récente crise économique. Le constat est sans appel : les entreprises qui communiquaient le plus franchement, et notamment sur les risques, sont celles qui ont maintenu ou augmenté leurs valeurs boursières. A contrario, les entreprises qui obtiennent les scores les plus bas sur le baromètre de la franchise sont celles qui ont connu les plus mauvais retours financiers.

Si la franchise est si bénéfique, pourquoi ne l’utilisons-nous pas tous et tous les jours ?

A-t-on peur de blesser quelqu’un ou de recevoir un coup de bâton en retour ? Ou d’éloigner de nous nos collègues, ou supérieurs ? Ou tout simplement que l’opinion tranchée que l’on exprime franchement s’avère erronée plus tard… La liste pourrait être longue, mais concentrons-nous plutôt sur les façons d’implémenter la franchise et de bénéficier de ses apports.

Pour dépasser ses craintes et pouvoir parler plus facilement et régulièrement avec franchise, pensons à deux qualités à saisir :

  1. Il faut se saisir de sa liberté.

Comme souvent, la recherche étymologique d’un mot porte un éclairage pertinent sur sa signification actuelle ; c’est le cas pour la franchise. Sa forme latine francus signifiait homme libre. C’est donc exercer une forme de liberté que de parler avec franchise ! A cet égard, n’oublions pas que nous devons exercer notre liberté tout en respectant celle des autres.

  1. Il faut se saisir de sa responsabilité !

Parce que dans le concept de franchise, il y a un paradoxe comme le rappelle le philosophe Jankélévitch « Pour être sincère, il faut cesser de l’être ». Dans la relation à l’autre et dans le dialogue, nous sommes dans un exercice de partage et de construction. Cela nécessite un réel engagement de notre part. Nous devons également être intègre et cohérent avec nous-même et donc nous exprimer avec franchise.

Alors, que pouvons-nous faire en tant que manager pour développer sa franchise et celles des autres ?

Les règles d’or :

  1. Franchise bien ordonnée commence par soi-même !

Jean Paul Sartre appelait « mauvaise foi » l’attitude qui consiste à mettre nos actes sur le compte de quelque chose d’extérieur à nous, comme la nature, les circonstances, les autres …

Il est important pour faire vivre la franchise de commencer par soi-même. C’est-à-dire de s’entraîner et d’adopter une attitude pro-active. Chercher et reconnaitre en soi les ressources pour régler un problème ; prendre en main la responsabilité de ses projets, de ses relations, de sa carrière.

  1. L’exemplarité 

« La franchise ne consiste pas à dire ce que l’on pense, mais à penser tout ce que l’on dit » Hypolite de Livry.

Nous le savons tous, il est important d’être le premier ambassadeur de ces valeurs. Alors, assurez-vous de bien respecter la règle des 3 accords :

- accord de votre propos et de ce que vous voulez dire

- accord de votre propos et de vos actes

- accord de votre pensée avec vous-même : vos valeurs !

  1. « Choisir le dialogue, cela veut dire aussi éviter les deux extrêmes que sont le monologue et la guerre » Tzvetan Todorov.

En tant que manager, une de nos responsabilités est de créer les bonnes conditions de dialogue et permettre à chacun d’exercer avec liberté et responsabilité, sa franchise :

  • Ne pas attendre pour délivrer à vos collaborateurs vos feedbacks positifs et négatifs.
  • Autoriser et encourager un environnement ouvert aux désaccords mais engagé à la décision quel que soit le débat.
  • Arrêter les débats mondains en excès.
  • Chercher la connexion avec vos interlocuteurs : être explicite, clarifier vos propos et demander pareil de vos interlocuteurs.
  • Privilégier des temps et des lieux d’échanges adaptés : ne pas émettre de feedbacks sensibles devant des tiers.
  1. « La franchise est la meilleure des diplomaties » Ivan Tourgueniev.
  • Parler avec franchise vous permet de gagner en capital confiance et en crédibilité dans la relation à l’autre.
  • Partager des informations même négatives permet de construire ensemble des solutions à long terme.
  • La franchise est un élément vertueux : elle élimine la frustration et développe le dialogue, la création, l’innovation indispensables pour la conversion de chaque projet en réussite.
  • Elle vous donne à vous et à vos équipes de l’énergie ! Elle favorise l’engagement et la motivation.

Et comme disait Sacha Guitry : « Ne mentez jamais, il faut trop de mémoire ! »